Votre site d'informations générales !

Université Assane Seck de Ziguinchor: Les enseignants vacataires en grève, réclament des arriérés des salaires

Les enseignants vacataires de l’université Assane Seck de Ziguinchor sont en grève depuis deux semaines, suite au retard dans le paiement de leurs salaires. Ils menacent de boycotter les enseignements, si rien n’est fait dans les jours à venir.

L’université Assane Seck de Ziguinchor renoue avec des mouvements d’humeur. Cette fois-ci, ce sont les enseignants vacataires qui sont en grève depuis deux semaines. D’après leur porte-parole, différents moyens de lutte, tel que, le boycott du second semestre, seront utilisés pour exiger leur paiement. Ainsi, depuis l’arrivée de l’actuel Recteur, professeur Mamadou Badji, le constat a été de voir un manque de considération à l’égard des enseignants, malgré leur excellent travail. « Cela fait maintenant plus de six mois qu’on dispense des enseignements et jusque-là, on n’a pas encore été payé », renseigne le porte-parole, Jule Fada MAGAN.

Selon le syndicaliste, chaque année les enseignants sont dans l’obligation d’aller en grève pour être payés. Et depuis lors, ils ont bouclé le semestre 1 de l’année universitaire 2022/2023. Et après plusieurs rencontres avec les autorités de l’université, des promesses retenues n’ont pas été respectées. Et si rien n’est fait dans les jours à venir, ces enseignants menacent de paralyser l’année universitaire. A retenir, la grève de ces enseignants vacataires a commencé depuis le 16 janvier avec des mouvements qui s’articulent sur deux axes, dont la rétention des notes du première semestre et des séries de grèves répétitifs. Selon M. Magane, la lutte se poursuivra jusqu’à ce que le collectif des enseignants vacataires de l’Université Assane Seck obtienne satisfaction en ce qui concerne le paiement intégral et sans délai du semestre 1 de l’année universitaire
2022/2023.

laissez un commentaire