Votre site d'informations générales !

Yeumbeul : Ce que révèle l’autopsie de D.D décédé lors d’un concert offert par le maire

Yeumbeul : Ce que révèle l'autopsie de D.D décédé lors d'un concert offert par le maire

Du nouveau dans l’affaire du jeune homme qui avait perdu la vie dans la nuit du 30 décembre dernier, suite à l’explosion d’un fumigène lors d’un concert offert par le maire de Yeumbeul.

Les véritables causes du drame

Selon l’autopsie, le décès de D.Diouf est liée à une  » cardiomyopathie hypertrophique  décompensée en œdème aigu pulmonaire, absence de lésions traumatiques « . Autrement dit, ce jeune homme de 25 ans est décédé des suites d’une crise cardiaque.

Que s’est-il passé

Il ressort du dossier que D.Diouf a subi un malaise avant s’écrouler, suite à l’explosion du fumigène.

Après avoir élucidé cette affaire en un temps record, les hommes du commissaire Diame Yaré Fall, chef du service du commissariat de Yeumbeul, ont remis hier un certificat aux fins d’inhumation à l’édile Babacar Ndao après approbation par le procureur de la République.

Rappel des faits

Pour rappel, Yeumbeul a terminé les fêtes de fin d’année dans l’horreur. Âgé de 25 ans, D.Diouf a perdu la vie  après l’explosion d’un fumigène, lors d’un concert de rap offert par le maire, Babacar Ndao.

Dans la nuit du 30 décembre dernier, D.Diouf vendeur de téléphones assistait au concert de rap. Malheureusement la fête a mal tourné lorsque des jeunes ont commencé à jouer avec un fumigène qui a explosé prés de ce jeune homme de 25 ans, d’après un conseiller municipal entendu par la police.

Évacuée dans une structure sanitaire de la place, la victime avait succombé à ses blessures , suite à son admission aux urgences. D.Diouf présentait des saignements à la bouche et aux narines. Mais aucune brûlure n’avait été constatée sur le corps sans vie.

laissez un commentaire