Votre site d'informations générales !

ZIGUINCHOR : L’APIX ET SECCA-S.A OFFRENT 350 TABLES-BANCS AUX ÉCOLES SACCAGÉES LORS DES DERNIÈRES MANIFESTATIONS

L’Agence de promotion des investissements et des grands travaux (Apix) et son partenaire SECCA-SA viennent en appui aux écoles qui ont subi les violentes manifestations de juin dernier à Ziguinchor. Les deux structures ont offert 350 tables-bancs à ces écoles. La cérémonie de réception a eu lieu ce lundi 27 novembre au Cem Boucotte Est. La cérémonie de réception a été une occasion pour les écoles de ce collège lourdement impactées de lancer un appel envers les autorités.

Au nom des élèves, Awa Mbengue du Cem de Boucotte Est a interpellé ces autorités sur les conditions pitoyables de ces écoles sise dans la commune de Ziguinchor. « Notre école a besoin de plus que de table-bancs. Elle a aussi besoin de bâtiments, de sécurité et de confort à l’image de nombreux autres établissements », a plaidé la jeune élève devant les autorités. Awa Mbengue plaide aussi pour la construction d’un collège digne de nom, au regard des conditions et de la situation d’apprentissage au sein de cet établissement depuis plus d’une quinzaine d’années ». Au nom de ses camarades, elle a remercié les donateurs pour l’octroi de ces tables-bancs.

Pathé Ndoye secrétaire général SECCA-SA , a précisé que ces tables bancs ont été offertes par le concessionnaire de l’autoroute de l’avenir Dakar-AIBD suite à la saisine du DG de l’Apix Abdoulaye Baldé. Un appui qui illustre une fois de plus l’engagement du groupe Eiffage d’accompagner les populations à travers sa politique RSE, responsabilité sociale d’entreprise, a souligné Pathé Ndoye.  » Nous avons été très sensibles à l’information donnée lors de la réunion du comité tenue le vendredi 29 Septembre 2023 et selon laquelle 8 lycées, 7 collèges, 11 écoles élémentaires ont été affectés par les saccages des émeutes de Juin 2023. Il en a résulté la destruction de plus de 1000 tables bancs, créant ainsi un déficit de plus de 21.000 tables bancs dans toutes la région « , a relaté le secrétaire général de SECCA-SA, pour justifier cette intervention. Une contribution modeste dira le sieur Ndoye, mais qui permettra au moins à 1000 élèves de la commune de Ziguinchor de pouvoir améliorer les conditions de travail.

Restaurer le patrimoine scolaire de la ville de Ziguinchor

Le secrétaire général de SECCA-SA, Pathé Ndoye rassure les élèves, les parents et l’administration du Cem Boucotte Est par rapport à leurs doléances. « Vos doléances sont bien attendues et nous sommes déterminés à pérenniser ces initiatives qui s’inscrivent dans la cadre de notre politique RSE par un partenariat vertueux, sous l’impulsion de Abdoulaye Baldé, Directeur général de l’Apix et en faveur des populations de Ziguinchor « , a-t-il déclaré.

Le DG de l’Apix, Abdoulaye Baldé, à son tour, a salué l’accompagnement de SECCA-SA pour amoindrir les conditions difficiles des apprenants de la commune de Ziguinchor, surtout ceux des établissements fortement saccagés lors des dernières manifestations. ‘’C’est de de l’irresponsabilité de s’attaquer à des écoles, à des lycées, mais aussi à des universités pour des raisons que tout le monde ignore », a dénoncé M. Baldé.

Abdoulaye Baldé promet qu’ils seront toujours aux côtés des élèves. Il a réaffirmé sa disponibilité de construire des salles de classes pour le Cem Boucotte Est. Il explique que l’État du Sénégal a mis un vaste programme d’éradication de l’ensemble des abris provisoires au niveau national. Le Dg de l’Apix affirme qu’avec l’IA et ses partenaires des concertations vont être menées pour sortir le Cem Boucotte Est de cette situation déplorable.

Il a informé que d’autres partenaires vont être saisis pour poursuivre cet élan de solidarité et aller vers la restauration du patrimoine scolaire de la ville de Ziguinchor.

Après cette cérémonie de réception de tables-bancs, la délégation s’est rendue au lycée Djignabo Bassène pour faire l’état des lieux de la bibliothèque de cet établissement afin d’apporter son soutien. L’Apix et SECCA-SA ont émis le souhait d’aider le lycée à sortir de cette impasse.

laissez un commentaire