Votre site d'informations générales !

Turquie: nouvelles arrestations de personnes accusées d’espionnage pour le Mossad israélien

Turquie: nouvelles arrestations de personnes accusées d'espionnage pour le Mossad israélien

Alors que le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, est attendu ce mardi 5 mars en Turquie par le président Recep Tayyip Erdogan, les autorités turques annoncent l’arrestation de sept individus soupçonnés d’avoir collaboré avec le Mossad, le service de renseignement extérieur israélien. Les coups de filet se multiplient ces derniers mois, dans un contexte de forte dégradation des relations Turquie-Israël depuis le début de la guerre à Gaza.

Parmi les personnes arrêtées, figure un ancien chef de police turc, reconverti en détective privé. L’homme est accusé d’avoir collecté, pour le compte du Mossad, des informations sur des individus et des sociétés originaires du Moyen-Orient.

Depuis le début de l’année, c’est la troisième opération du contre-espionnage turc visant des recrues présumées des services de renseignement israéliens. Les coups de filet se sont intensifiés après le déclenchement de la guerre à Gaza, et les autorités turques tiennent à le faire savoir, distillant dans la presse de nombreux détails sur les suspects et leurs cibles. Ankara s’efforcerait notamment de démanteler un réseau de détectives privés accusé d’espionner, et parfois d’intimider, des Palestiniens et d’autres ressortissants du Moyen-Orient installés sur son sol.

En rendant publiques ces opérations, Ankara envoie un message à l’État hébreu, avec lequel elle n’a rompu ni ses échanges commerciaux, ni ses relations diplomatiques, malgré les diatribes régulières de Recep Tayyip Erdogan contre l’offensive à Gaza. En décembre, le président turc avait mis en garde contre de « graves conséquences » si Israël mettait à exécution ses menaces d’attaquer des responsables du Hamas en Turquie.

Avec RFI

laissez un commentaire