Votre site d'informations générales !

8 mars : Agsila Afromytik sort « Wàllu Jigéen »

L’artiste Agsila Afromytik va rendre hommage aux femmes à l’occasion de la journée internationale de la femme connue pour la date du 8 mars à travers son titre « Wàllu Jigéen ».  Un « hymne à la féminité et à la puissance des femmes ».

Le 8 mars est commémorée la Journée internationale de la femme. C’est ce jour qu’a choisi l’artiste connue du Gospel, Agsila Afromytik, « figure emblématique de la scène musicale sénégalaise », pour sortir un nouveau titre. Celui-ci intitule Wàllu Jigéen (La part des femmes).

pub artp header

« La chanson Wàllu Jigéen est une ballade en wolof qui transcende les frontières musicales, mêlant subtilement les sonorités orientales à des rythmes authentiquement africains », précise-t-on dans un communiqué. Ce document poursuit, d’ailleurs, qu’« avec ses paroles poignantes et son refrain facile à reprendre en chœur, cette chanson est un hymne à la féminité et à la puissance des femmes».

Toujours le communiqué nous apprend que Wàllu Jigéen est également « un appel à l’unité, à la solidarité et à la reconnaissance du rôle essentiel des femmes dans la société ». « Les paroles de Wàllu Jigéen capturent l’essence-même de la femme africaine dans toute sa diversité : enseignante, entrepreneuse, femme vertueuse et créatrice. Elle souligne leur rôle central dans la construction d’un monde meilleur et leur capacité à inspirer le changement et la transformation sociale ». Avant d’in­diquer : « Au travers de cette chanson, Agsila Afromytik et son groupe Afromytik célèbrent la mère et toutes les femmes, honorant leur courage, leur résilience et leur détermination à défendre leurs valeurs et leurs convictions. »

A précisé que Agsila chante depuis toute jeune le gospel, mais s’initie au jazz avec l’Orchestre national où elle développe ses techniques vocales avec pour mentor Adolphe Coly. De 2015 à 2019, elle réalise ses deux premiers albums à son compte ; le premier jazzy féministe et le second plutôt intimiste avec des sonorités variées entre le jazz, l’afro et le folk.

laissez un commentaire