Votre site d'informations générales !

À la Une: la CAN… malheur aux favoris !

Des supporters ivoiriens dans les rues de Korhogo dans le nord de la Côte d'Ivoire le 13 janvier 2024. AFP - FADEL SENNA

Cette Coupe d’Afrique des nations de football va continuer « sans les grands ! », s’exclame WakatSéra à Ouagadougou. En effet, « les quatre demi-finalistes de la dernière CAN, notamment le Sénégal, champion en titre, l’Égypte, le Cameroun et le Burkina Faso, ainsi que le Maroc, seul pays africain à avoir atteint les demi-finales d’une coupe du monde de football, ces cinq nations ont quitté la CAN, sans gloire, dès les 8e de finale. »

Et WakatSéra de citer cette petite phrase du capitaine des Éléphants ivoiriens victorieux de la CAN 92, le valeureux Gadji Céli : « Ce n’est pas la meilleure équipe qui gagne la CAN, disait-il, c’est l’équipe qui gagne la CAN qui est la meilleure. »

Le facteur chance…

Alors, il y a le talent et la forme du moment, mais il y a aussi une part de chance dans le football…

« Pour gagner un grand face-à-face, on dit souvent qu’il faut beaucoup de talents et un peu de chance, relève Le Pays. C’est justement cette baraka qui a manqué aux Étalons hier après-midi, et c’est certain que les attaquants de cette belle équipe vont nourrir des regrets (…). Exit donc le Burkina qui était arrivé à ces huitièmes de finale le torse bombé pour avoir pu sortir d’une poule difficile (…). L’aventure se poursuit en revanche pour le Mali qui hérite toutefois d’un gros morceau pour les quarts de finale, puisque le tirage au sort a mis sur sa route les Éléphants de la Côte d’Ivoire, désormais requinqués, gonflés à bloc et déterminés à tout écraser sur leur passage jusqu’au 11 février prochain. »

laissez un commentaire