Votre site d'informations générales !

Agression Maïmouna Ndour Faye : C’est un acte qui ne passera pas selon Moussa Bocar Thiam

Le ministre de la communication Moussa Bocar Thiam, s’est prononcé sur l’agression de la journaliste et patronne de presse de 7 Tv, Maïmouna Ndour Faye. Me Moussa Bocar Thiam parle d’un acte ignoble et d’une tentative d’assassinat. Selon le ministre l’Etat du Sénégal, a mis tous les moyens pour identifier le ou les auteurs sur l’agression de la présentatrice de l’émission « Invité de MNF ». Il appelle aussi à la mobilisation de tous les démocrates pour le respect de la liberté de la presse.

Maïmouna Ndour Faye a été victime d’une agression la nuit du jeudi au vendredi 01 Mars 2024. Les faits ont eu lieu après la sortie de son émission avec le député Farba Ngom. C’est en rentrant chez elle, qu’elle a reçu trois coups de couteau. Ainsi le ministre de la communication Me Moussa Bocar Thiam condamne fermement cet acte.

Selon lui, l’Etat doit redoubler de vigilance et prendre toutes ces responsabilités pour identifier les auteurs de ces faits.

«  Toute personne impliqué dans cet acte odieux de près ou de loin par complicité ou par organisation de cette agression de notre sœur Maïmouna Ndour Faye doit être recherchée, traquée et condamnée sévèrement » a affirmé Me Moussa Bocar Thiam.

A en croire le ministre, c’est l’intimidation des journalistes qui est visée. Et ces protagonistes veulent mettre à terre la liberté de la presse qui est très chère au Sénégal. Ainsi il a appelé à la mobilisation de toute la presse.

« La presse en premier doit se mobiliser pour mettre un frein à ces actes. Nous ne négligerons rien et cet acte doit être condamné à sa juste hauteur parce que c’est un acte inacceptable dans ce Sénégal de 2024 » a fustigé M. Thiam.

Il ajoute que « déjà les autorités ont pris tous les mesures nécessaires pour essayer d’identifier et de bien déterminer les circonstances sur lesquelles, cette agression a eu lieu. Il faut préciser qu’aucune disposition supplémentaire ne sera de trop pour traquer ces personnes lâches » a-t-il conclu.

laissez un commentaire