Votre site d'informations générales !

APRES BASSIROU DIOMAYE FAYE Le dossier de Fadilou Keïta corsé avec de nouveaux faits criminels

Le coordonnateur du «Nemmeku tour» n’est pas encore sorti de l’auberge. D’après Me Cheikh Koureyssi Ba, son avocat, le juge du premier cabinet a encore prononcé le mandat de dépôt contre Fadilou Keïta ce vendredi 15 septembre. Cela fait suite, dit-il, à un réquisitoire supplétif du parquet en date du 5 juin reçu le 6 septembre. Selon toujours Me Bâ, le «pastéfien» est inculpé pour des nouveaux faits de nature criminelle.

Pour rappel, Fadilou Keita avait été interpellé, en début décembre 2022, par la Sûreté urbaine avant d’être écroué pour diffusion de fausses nouvelles et incitation à la haine entre autres.Dans un texte publié sur Facebook et intitulé «j’espère juste qu’ils n’ont pas tué mon frère», Fadilou Keita alertait sur les disparitions des gendarmes Didier Badji et Fulbert Sambou. Il évoquait dans le même texte «une purge ethnique» en indiquant «l’épisode des forces occultes, celles spéciales, les attaques soudaines contre le Mfdc, le « rebelle » pris à Yoff, François Mancabou lâchement assassiné»  ajoute le journal.Fadilou Keïta avait été encore extrait de prison avant d’être encore placé sous mandat de dépôt dans le cadre d’une nouvelle procédure.

laissez un commentaire