Votre site d'informations générales !

ASSIMI GOÏTA: Pour l’Union Africaine, »il n’est pas question » qu’il se présente à la Présidentielle malienne


Fin juin, les Maliens ont dit « Oui » à une nouvelle loi fonda mentale lors du référendum constitutionnel. Jusqu’à pré sent, on ignore si l’actuel président de la transition Assimi Goïta sera candidat aux élections présidentielles de 2024. Dans une récente interview accordée au magazine Jeune Afrique, le président de la Com mission de l’Union Africaine a exposé la position tranchée de l’organisation sur la question. 

«NOUS, NOUS SOUTENONS LA POSITION DE LA CEDEAO» Pour Moussa Faki Mahamat, 

l’UA soutient la Cedeao qui est contre la participation des militaires ayant assuré la transition aux élections présidentielles. « Nous, nous soutenons la position de la Ce deao. Pour la Cedeao, il n’est pas question que les militaires qui ont assuré la transition puissent se présenter aux élections » a déclaré le patron de la commission de l’Union Africaine. Le diplomate rappelle que la charte de l’Union Africaine sur la  » démocratie, les élections, la gouvernance », de même que le « protocole portant création du conseil de paix et de sécurité », n’approuvent pas les « changements non constitutionnels ». Malheureusement, « la question se pose au niveau de la mise en œuvre de ces textes par les Etats membres », assure-t-il. Le Tchadien reconnaît aussi que le tripatouillage des constitutions, l’organisation des élections transparentes et l’exclusion », posent un problème en Afrique. 



laissez un commentaire