Votre site d'informations générales !

BACCALAURÉAT 2024: Les épreuves démarrent sous une forte pluie à Ziguinchor

C’est dans des conditions météorologiques difficiles que les candidats de la région de Ziguinchor tournant autour de 10600 ont affronté les premières épreuves du baccalauréat. Dix mille six cent (10600) candidats répartis dans trente-trois (33) centres et trente-huit (38) jury sont à la recherche de leur premier diplôme universitaire. Comme cela a été redouté par les autorités, une forte pluie s’est invitée au centre d’examens de Djignabo.

Au centre Djignabo de Ziguinchor, les épreuves ont démarré normalement malgré la forte pluie « La pluie a démarré bien avant 8 heures mais à la surprise générale toutes les entités qui devaient contribuer à la tenue du bac se sont présentées à temps. Ce qui explique qu’à 8 heures déjà, l’essentiel des conditions pour un démarrage normale a été constaté », souligne le chef de centre Henry Kante Samb aux antennes de Sud-Fm

Contrairement à l’examen du CFEE (Certificat de Fin d’Etudes Élémentaires) qui a vu la semaine dernière les épreuves se dérouler miraculeusement sans aucune contrainteclimatique, le démarrage du baccalauréat d’hier a plutôt été heurté à quelques perturbations. A en croire l’inspecteur académique de Ziguinchor, Cheikh Faye, l’examen a en effet, été marqué par de fortes pluies tombées dans le centre de Djignabo « Toute heureuse de constater que l’examen s’est déroulé dans de bonnes conditions malgré la pluie. Cela témoigne tout simplement du niveau de préparation des centres qui ont fait l’objet de réflexion de réhabilitation pour régler les questions liées à l’ancienneté de certains bâtiments. Et les informations recueillies au téléphone par d’autres centres de la région prouvent que les épreuves ont puis démarré malgré la pluie. Également la sécurité a été assurée par les forces de l’ordre », a-t-il fait savoir.

En plus du niveau de préparation matérielle des centres, il y a eu la présence à l’heure des surveillants et des élèves, souligne le chef de centre de Djignabo de Ziguinchor “Nous avons constaté aussi la présence des surveillants convoqués à l’heure. Le taux de présence des élèves est très satisfaisant. Un taux de présence qui dépasse 95% avec des absences individuelles” ajoute Cheikh Faye.

laissez un commentaire