Votre site d'informations générales !

PREPARATIFS DU GRAND MAGAL DE TOUBA: Des innovations majeures annoncées dans l’organisation

En perspective de la préparation du Grand Magal de Touba, les autorités et membres du comité d’organisation conduit par Serigne Basse Abdou Khadre se sont réunis en CRD (Comité régional de développement) pour faire le point sur les besoins. Une rencontre présidée par le gouverneur de la région de Diourbel, Ibrahima Fall. Cette réunion préparatoire avait pour but de procéder à la revue des services relatives à la santé, à l’hygiène, à l’assainissement et la sécurité.

Le Magal de Touba est la plus importante fête religieuse de la confrérie mouride (musulmane) du Sénégal. Il commémore le départ en exil au Gabon du fondateur de la confrérie, Cheikh Ahmadou Bamba, en 1895. Cet événement est célébré à Touba (dans la région de Diourbel) depuis 1928. À quelques jours du Magal, le comité d’organisation conduit par le porte-paroleSerigne Basse Abdou Khadre est revenu sur l’importance de rendre fonctionnels tous les services de l’hôpital CheikhoulKhadim. De même que l’achèvement des travaux de l’hôpital Ndamatou. Le porte-parole du Khalif est aussi revenu sur les services sanitaires de Touba, pour éviter les évacuations sanitaires en dehors de la capitale du mouridisme.

Des évacuations sanitaires, sur lesquelles le gouverneur de la région est revenu précisant que tous les services vont procéder à toutes structures pour pouvoir accompagner les fidèles. Ainsi que l’effort fourni par l’Etat du Sénégal dans le but d’approvisionner l’eau à temps avec des projets qui sont mis en œuvre. Et de procéder aussi à une extension des réseaux et toutes les dispositions seront prises dans le secteur de la sécurité routière pour l’entretien des routes, les efforts nécessaires seront faits dans ce sens”, assure le gouverneur Ibrahima Fall

A l’en croire, beaucoup d’innovations seront notées pour cette 129ème édition, allant de la réalisation de trois (3) nouveaux forages à la création de cinq (5) postes avancés autonomes en passant par l’installation de 26 unités de chloration.

Pour sa part, le comité lance un appel à la société de transport interurbain Dakar Dem Dikk à faire face à l’augmentation des tarifs. Une réalité à laquelle les fidèles désirant se rendre à la ville sainte sont confrontés chaque année. Pour remédier à ce manquement comme tant d’autres notes sur les autres secteurs d’organisation, des innovations majeures ont été annoncées afin de permettre aux sénégalais et aux étrangers de pouvoir passer le Magal dans les meilleures conditions possibles

laissez un commentaire