Votre site d'informations générales !

Baisse des prix des denrées de première nécessité : Les mesures entrent en vigueur à partir de lundi

Les mesures consistant à rendre effective la décision du gouvernement de réduire les prix des denrées de première nécessité entreront en vigueur à partir du lundi 24 juin 2024. C’est l’annonce faite par le ministre du Commerce et de l’Industrie, Serigne Gueye Diop, vendredi, lors de la réunion du Conseil national du Consommation. Selon le ministre du commerce, ces mesures visent également à stabiliser et réguler les prix à travers tout le territoire.

« Les mesures pour la baisse des prix seront immédiatement effectives dans toutes les régions. Pour assurer l’application uniforme de ces prix, le Conseil Régional de consommation sera convoqué dans les meilleurs délais afin d’ajuster les différences liées au transport à travers le pays », a déclaré le ministre de l’Industrie et du Commerce, Serigne Ngueye DIOP.

Pour garantir un environnement économique plus stable et prévisible pour les consommateurs, le ministère du commerce et de l’industrie va travailler en étroite collaboration avec les acteurs clés tels que les importateurs, les commerçants, les industriels et les consommateurs pour garantir le strict respect des prix.

A rappeler que le Conseil national de la consommation a retenu les décisions suivantes : Le prix de la baguette de pain va passer de 175 FCFA à 150 FCFA. Pour l’huile raffiné, le prix du bidon de 20 litres est de 18.500 francs. Le riz brisé à l’import va coûter 375.000 francs CFA la tonne en gros c’est 379000 et le demi-gros sera à 385 000 francs CFA et le prix du détail est à 410 francs CFA le KG. Pour le sucre cristallisé produit généralement à Richard Toll, la tonne sera à 558 000 francs, pour le sucre importé, le prix de gros sera à 566 000 francs, le gros à 571 000 francs, le demi-gros à 557 000 francs la tonne et le détail à 600 francs au lieu de 650. Le prix exclusif du ciment est de 66 000 par tonne, le prix au distributeur est de 71 000 francs la tonne. Le sac va désormais passer à 3 550 francs CFA.

Une campagne d’information sera notamment lancée dans le territoire national afin d’informer les commerçants ainsi que les consommateurs sur ces nouvelles mesures. Un « renforcement des contrôles sur le terrain, impliquant les forces de défense et de sécurité », a également été annoncé par le Serigne Ngueye Diop. Selon lui, « cette mobilisation vise à assurer une surveillance efficace et dissuasive sur l’ensemble du territoire ».

Le gouvernement, par le biais du commerce, prévoit surtout de renforcer la politique de souveraineté économique, notamment à travers « la modernisation de la distribution et la mise en place de magasins références tels que les Sonadis. Une réflexion approfondie sera également engagée avec le Haut Conseil de la consommation et d’autres instances pour mettre en place une concertation inclusive ».

Les ménages sénégalais qui ont longtemps crié leur préoccupation quant à la vie chère vont pouvoir profiter dès ce lundi de cette déflation.

laissez un commentaire