Votre site d'informations générales !

CAMPAGNE AGRICOLE : Aar Sunu Momel dénonce des pratiques nébuleuses dans la distribution des semences

Dans le cadre de la campagne électorale, plusieurs producteurs ont témoigné de leur mécontentement sur la distribution des semences. Dans le département de Nioro, près de vingt-trois (23) tonnes de semences d’arachide ont été saisies. Selon les dernières nouvelles, des opérateurs ont été surpris en train d’acheter des semences destinées initialement aux paysans à des prix dérisoires, en vue de les revendre. Pour dénoncer cette situation inquiétante, le président du Mouvement Aar Sunu Momel, Bassirou Ba, a interpellé les nouvelles autorités.

Le coordonnateur du mouvement Aar Sunu Momel, Bassirou Ba dénonce l’attitude des opérateurs qui achètent les semences initialement destinées aux paysans. M. Ba soutient que ces personnes sont habituées à le faire et déplore ces pratiques nébuleuses qui portent préjudice aux paysans à chaque campagne agricole. Il indique aussi qu’il y a des opérateurs qui utilisent des gens devant les magasins au détriment des paysans. Par ailleurs, cette situation nécessite une introspection « Nous savons tous qui sont derrière ces opérateurs ceux sont les autorités étatiques. Est-ce que vous avez entendu le ministre se prononcer sur les déroulements de la campagne ? J’interpelle le président de la république Bassirou Diomaye Faye et son premier ministre sur la situation », lance-t-il sur les ondes de Rfm.

Face à cette campagne agricole jugée alarmante, le mouvement Aar Sunu Momel invite tous les acteurs concernés au dialogue et interpelle directement les autorités compétentes en commençant par le président Bassirou Diomaye Faye et son chef du gouvernement « Sur ce nous lançons une alerte à l’opinion publique sur cette présente campagne agricole que nous jugeons alarmante. Nous rappelons que près de 23 tonnes de semences d’arachides ont été saisies dans les communes de Dabali et de Kaymor trouvant dans le département de Nioro. Des opérateurs ont été surpris en train d’acheter des semences destinées aux paysans à des prix dérisoires afin de les revendre. Le camion et le produit ont été intercepté et une enquête est ouverte », a fait savoir le coordonnateur du mouvement Aar SUNU Moomel, M. Bassirou Ba.

Cette situation devrait alerter le gouvernement qui avait pourtant promis d’apporter une rupture dans la distribution des semences. C’était lors du lors du conseil interministériel dédié à la campagne agricole 2024-2025, tenue au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio, que le Premier ministre, Ousmane Sonko, avait annoncé la que la distribution des semences sera désormais confiée aux forces de défense et de sécurité, en plus d’être digitalisée, afin que les d’élancés puissent accéder aux légitimes bénéficiaires.

laissez un commentaire