Votre site d'informations générales !

CONSEIL PRESIDENTIEL DE L’INVESTISSEMENT : L’APIX engage la réflexion thématique

Les travaux des groupes thématiques du Conseil Présidentiel de l’investissement (CPI) ont démarré vendredi dernier. Initiés par l’Agence pour la Promotion de l’Investissement et des Grands Travaux (APIX SA), assurant le Secrétariat permanent du CPI, ce travail de réflexion approfondie implique le groupe thématique devant plancher : « Transformation et mise à niveau digitale / numérique de l’économie sénégalaise ».

Groupe qui réunit  plus de 80 membres provenant du secteur privé, de l’administration publique, de la société civile et des partenaires au développement pour le point par rapport à cette thématique. L’objectif étant d’identifier les contraintes à l’investissement, notamment privé et de proposer des solutions susceptibles d’améliorer l’attractivité du Sénégal à l’investissement.

Mme Abibatou Emmanuelle Thiam, directrice de l’environnement des affaires à APIX résume les travaux des groupes thématiques en ces termes : « Le CPI est un cadre de dialogue par excellence qui donne la parole au secteur privé. Il se réunit autour de thématiques pour identifier les freins à l’investissement dans un secteur bien déterminé.

Une fois identifiées,  on les formule et on va les soumettre dans le but de répondre aux problématiques qui sont exposées ». Dans ce sillage, quatre thématiques sont inscrites à l’agenda des experts. Il s’agit : du numérique ; la mise à niveau digital de l’économie sénégalaise ; de la concurrence et la régulation ; de l’attractivité des territoires ; et Dakar comme plateforme financière de référence dans la sous-région et en Afrique. Pour le président du groupe de travail sur le numérique du CPI, M. Antoine Ngom, il est clair que, le futur du Sénégal se construira avec le numérique.

« L’heure est à l’accélération de la transition numérique. Nous voulons être leader dans les années à venir dans le domaine du numérique qui est un véritable catalyseur pour l’ensemble des secteurs. C’est aussi un instrument qui va nous permettre de relever les principaux défis qui se posent au Sénégal notamment en matière d’emploi des jeunes et des femmes », a-t-il dit face à la presse.

Il convient de rappeler que dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), le Gouvernement du Sénégal a élaboré la stratégie Sénégal numérique 2025 dont la mise en œuvre, sur la période 2016-2025, a permis de lancer vingt-huit (28) réformes et soixante-neuf (69) projets, pour atteindre l’objectif de 140 000 emplois directs et indirects à l’horizon 2025 et faire contribuer le numérique à hauteur de 10% du PIB.

laissez un commentaire