Votre site d'informations générales !

EXPLOSION MEURTRIERE DE BONBONNE DE GAZ A DERKLE LE BILAN GRIMPE

L’explosion de la bonbonne de gaz survenue à Derklé le 15 septembre 2023 n’a pas encore fini de faire parler d’elle. C’est le bilan qui est passé à 8 morts depuis la disparition du jeune Babacar Diouf qui était en soins intensifs. Un fait qui n’a pas laissé le chef de l’État insensible. « C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de Babacar Diouf, qui était en soins intensifs, suite à l’explosion de la bonbonne de gaz survenue à Derklé, le 15 septembre 2023. La perte du jeune Babacar porte le bilan des personnes décédées à huit (8), faisant de cet accident une grande tragédie pour la famille Diouf et pour toute la nation sénégalaise », affirme-t-il à travers le réseau social X, ex Twitter. Macky Sall a réitéré ses sincères condoléances à la famille éplorée, avant de lui assurer de tout son soutien. Le ministre du Commerce, porte-parole du gouvernement, Abou Karim Fofana, s’est aussi exprimé sur le sujet ce lundi.

Le procureur mène l’enquête

« Des gens disent que l’État est resté silencieux dans ce drame. Je voudrais préciser que ce n’est pas le cas, car l’État a toujours été présent, puisque Birame Faye, le ministre en charge de la Sécurité de proximité et de la Protection civile, s’est rendu chez la famille des victimes avec le gouverneur et le préfet de Dakar avec l’appui nécessaire venant de l’État du Sénégal. L’autre point est que l’État a un autre rôle à jouer.  La justice est en train de faire une enquête sur le dossier. D’ailleurs, les bouteilles de gaz et tout le matériel qui a servi à cet effet sont aujourd’hui déposés chez le procureur pour une enquête », a déclaré Abdou Karim Fofana sur les ondes de la Rfm. Le ministre d’ajouter : « Nous sommes en train de mener une enquête aussi au niveau du ministère du Commerce pour assurer la sécurité des consommateurs puisque ce qui est mis en cause, d’une part, c’est les bouteilles de gaz et les brûleurs. Nous sommes en train de voir tout cela avant de nous exprimer sur le sujet. »

Toutefois, Abdou Karim Fofana dément l’information selon laquelle l’État « interdirait à Total de retirer ses bonbonnes de gaz ». Le ministre du Commerce souligne qu’il n’est pas au courant de cette information et ajoute « qu’il n’a jamais été question d’interdire à Total de retirer ses bonbonnes de gaz, si toutefois la société estime qu’il y a un lot sur lequel il peut y avoir des problèmes et juge nécessaire de les retirer ». Au contraire, cette décision reste une mesure conservatoire à saluer, d’après lui.

laissez un commentaire