Votre site d'informations générales !

COURA MACKY SEVEREMENT MALMENEE A NEW YORK Les femmes de l’Apr parlent d’agression «lâche, barbare et malsaine»

La Présidente du mouvement national des femmes de l’Apr a dénoncé, dans une note transmise à la presse hier, ces attaques ciblées dont a été victime l’honorable députée Coura Ndiaye plus connue sous le pseudonyme de Coura Macky, ce dimanche 17 septembre 2023 à New York par des jeunes sénégalais vivant aux États-Unis, plus précisément à Manhattan. C’est un acte, dit-elle, «malsain et barbare». Car à l’en croire, «agresser une femme, une représentante du peuple de surcroit, est un acte lâche qui ne peut pas rester impuni». «Ces clichés devenus viraux n’honorent guère l’image de notre pays, les faits étant survenus non loin de la tribune emblématique et symbolique des Nations-Unies où doivent se réunir les plus grandes sommités du monde entier», a indiqué Ndèye Saly Diop Dieng. Cette agression contre la parlementaire est survenue à l’occasion de la 78e  session de l’Assemblée générale des Nations Unies à laquelle le président Macky Sall devait prendre part. Le mouvement des femmes de l’Apr accuse des partisans de l’ex parti Pastef. «Ces types d’agressions contre d’honnêtes concitoyens sont devenus récurrents à l’étranger et commis par les partisans de l’ex Pastef. Et elles ont donné raison au Gouvernement sénégalais qui a pris la sage et responsable décision de dissoudre ce parti dont les membres, à l’image de leur leader, Ousmane Sonko, sont des adeptes de la violence sous toutes ses formes», a écrit l’instance républicaine. Réputée pour ses soutiens publics au Chef de l’Etat, l’honorable députée Coura Macky s’est incrustée dans la foule des Pastefiens, ce qu’elle regrettera sûrement pour avoir été prise à partie par les pro-Sonko. La police New Yorkaise qui est intervenue, l’a extraite de la furia pastefienne. Sur une vidéo devenue virale, elle s’est vu aspergée un liquide avant qu’elle ne sorte de ses gonds pour riposter contre ses «agresseurs».  Pour rappel, le président de la République séjourne présentement aux Etats-Unis où il doit prendre part à la 78e session de l’Assemblée générale des Nations-Unies. Et des militants de Pastef ont, ainsi, assiégé son hôtel afin de marquer leur indignation suite à l’arrestation de Ousmane Sonko.

laissez un commentaire