Votre site d'informations générales !

DEFIS ET ENJEUX DE LA MOBILITE URBAINE le CETUD pose le débat avec les acteurs de la région de thiès

 

L’extension des missions du CETUD à la région de Thiès a fait l’objet d’un comité régional de développement (CRD), ce lundi, présidé par le gouverneur, Alioune Badara Mbengue. Le principal objectif est d’échanger avec les acteurs sur les défis et les enjeux de la mobilité urbaine dans la région de Thiès. 

Le Sénégal étant marqué par une dynamique territoriale de plus en plus forte, caractérisée par une croissance rapide de la population urbaine et une augmentation du parc de véhicules automobiles, le directeur général du Conseil exécutif des transports urbains durables (CETUD), Thierno Birahim Awe, dit constater que «celle ci génère de nouveaux défis parmi lesquels l’amélioration de la mobilité urbaine et des systèmes de transport, essentiels pour assurer un fonctionnement optimal des villes. Les centres urbains de la région de Thiès commencent à être confrontés à des probléma tiques de mobilité induites aussi bien par leurs dynamiques urbaines internes que par la conurbation du triangle Dakar-Thiès-Mbour». Face à ces défis, le CETUD qui a vu ses missions évoluer sur les plans institutionnel et géographique, afin d’inclure la région de Thiès, a initié ce co mité régional de développe ment (CRD) à Thiès afin de discuter du contexte de la mobilité de la région, des réalisations importantes, du cadre de gouvernance et amorcer la dynamisation de ses interventions futures. 

THIÈS, UNE MOBILITÉ URBAINE MARQUÉE PAR UNE URBANISATION RAPIDE 

Le DG du CETUD rappelle que dans le cadre de la promotion du développement territorial pour une structuration efficace de l’espace, le Plan national d’aménagement et de développement territorial (PNADT) horizon 2035 met en avant la création de métropoles internationales d’équilibre et de régions inter connectées. Dans cette op tique, le PNADT prévoit l’érection de deux métropoles d’équilibre autour des villes de Thiès et Mbour, compte tenu de la conurbation entre Dakar, Thiès et Mbour, qui accueille 61 % de la population urbaine du Sénégal. Thierno Birahim Awe remarque que «la mobilité urbaine à Thiès est marquée par une urbani sation rapide, avec une prévision de doublement de la population entre 2015 et 2040, passant de 1,9 million à 4 millions d’habitants. Cette croissance urbaine rapide en traîne des défis en termes de desserte des personnes en rai son d’un déficit de l’offre de transport». Selon lui, une étude du CETUD sur la mobilité des villes secondaires, y compris Thiès, réalisée entre 2021 et 2022, a identifié diverses problématiques à résoudre, notamment l’absence d’aménagements piétons, une forte dépendance aux motocyclettes pour le transport de personnes, un système de transport collectif peu structuré, une gouvernance de la mobilité peu claire, des aménagements de transport insuffisants, des problèmes de circulation et de stationne ment, ainsi qu’un manque d’organisation de la logistique urbaine. 

150 «CARS RAPIDES» ET «NDIAGA NDIAYE» DONT 91 À THIÈS REMPLACÉS

pub artp header

Pour faire face à ces enjeux, le CETUD a entrepris plu sieurs initiatives dans la région de Thiès. Tout d’abord, relève Thierno Birahim Awe, une première réalisation a consisté au renouvellement du parc de véhicules de trans port en commun, notamment les «cars rapides» et les «Ndiaga Ndiaye», par des minibus neufs moins polluants. Environ 150 véhicules ont été remplacés dans la région, dont 91 à Thiès, 43 à Mbour et 15 à Tivaouane. Par ailleurs, le CETUD a élaboré un plan de circulation pour la ville de Thiès, visant à améliorer la signalisation horizontale et verticale, ainsi qu’à créer des zones d’apaisement de la circulation autour des établissements scolaires. Enfin, un plan de mobilité urbaine durable (PMUD) a été développé pour l’agglomération de Mbour, sous la supervision du Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES). Un investissement total de 50 milliards F CFA est proposé, phasé sur les 15 ans à venir. Le PMUD a été élaboré selon la méthodologie MobiliseYourCity, en quatre étapes : «La réalisation d’un diagnostic, caractérisant l’état des lieux et identifiant les enjeux et problématiques liées à la mobilité urbaine» ; «l’élaboration d’une vision stratégique du plan, impliquant toutes les parties prenantes, ainsi que la conception de deux scénarios de mobilité : le scénario Fil de l’eau et le scénario PMUD comportant des mesures en faveur d’une mobilité plus durable» ; «la définition des indicateurs et de la méthodologie de suivi pour évaluer l’impact du plan et suivre sa mise en œuvre» et «l’organisation des mesures proposées dans un plan d’action, incluant le chiffrage des propositions, l’identification des sources de financement, ainsi que la détermination des échéances et priorités». 

PROMOTION DE LA MOBILITÉ URBAINE DURABLE AU SÉNÉGAL 

En perspective, un pro gramme d’investissement dans le secteur du transport urbain pour la région de Thiès, est prévu notamment avec l’élaboration d’un plan de mobilité urbaine durable pour la ville de Thiès et la mise en œuvre d’un «Programme d’amélioration de la mobilité urbaine dans les villes du Sénégal», qui a pour objectif de mettre en place un schéma de gouvernance, de développer et de moderniser les infrastructures et services de transport dans les métropoles et les villes secondaires. Le CETUD, selon son directeur général, fait face à plu sieurs défis pour répondre aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux liés à la mobilité urbaine dans les régions de Dakar et Thiès, nécessitant une transition énergétique et numérique. Sa vision phare actuelle consiste à changer de paradigme en priorisant les modes de trans ports capacitaires, afin d’optimiser le transport des personnes compte tenu des capacités viaires actuelles. Dans cette optique, Thierno Birahim Awe note qu’il conviendra de réduire progressivement la place du véhicule particulier en milieu urbain pour favoriser la des serte en transport en commun et ainsi gagner en capacité viaire. 

L’APPEL DU GOUVERNEUR DE THIÈS 

Des mesures d’accompagne ment seront essentielles pour assurer une gestion efficace du trafic routier et du stationnement, tout en ré attribuant les espaces de transport selon les besoins de mobilité, notamment en accordant davantage de place à la marche, qui est le mode de transport dominant en milieu urbain. «L’extension des missions duCETUD à la ré gion de Thiès marque une étape importante dans la promotion de la mobilité urbaine durable au Sénégal», rappelle M. Awe, selon qui «les réalisations déjà accomplies par le CETUD dé montrent son engagement en vers l’amélioration des transports et la création d’un environnement urbain plus ef ficace et agréable pour les ci toyens». Il remarque que «les perspectives sont prometteuses, avec un programme d’investissement dans le secteur du transport urbain pour la région de Thiès, incluant la mise en place d’un plan de mobilité urbaine durable pour la ville de Thiès et le développe ment des infrastructures et services de transport dans les villes du Sénégal». Après avoir souligner les objectifs de ladite rencontre, le Gouverneur de la région de Thiès a invité à une large mobilisation des populations. « Je vous lance un appel solennel et vous invite à vous impliquer activement pour transformer ensemble notre mobilité quotidienne », a déclaré le Chef de l’exécutif local, Alioune Badara Mbengue. 



laissez un commentaire