Votre site d'informations générales !

Désengagement : l’Armée française réduit ses effectifs au Sénégal

Désengagement : l'Armée française réduit ses effectifs au Sénégal

Après le départ du 23e bataillon d’infanterie marine (Bima), c’est au tour de la marine française de plier bagages. Le Témoin, qui donne l’information, révèle que ses troupes vont quitter le Sénégal au plus tard en fin juin.

A terme, les effectifs seront fortement réduites. En effet, souffle le journal, à cette date, la base militaire française de Ouakam sera libérée au trois quart de ses occupants.

De près de 500 hommes, la présence militaire française sera réduite à environ 260 éléments, estime la source. Celle-ci explique « qu’il s’agit pour l’essentiel des instructeurs qui resteront pour poursuivre les formations ».

Le processus se poursuit 14 ans après l’accord conclu, en 2010 par le Président Abdoulaye Wade, en exercice à l’époque, pour la restitution de la base militaire de Bel Air.

laissez un commentaire