Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

El Hadji Omar Youm loue la posture des casques bleus sénégalais de la MINUSMA

El Hadji Omar Youm loue la posture des casques bleus sénégalais de la MINUSMA

Le ministre des forces armées, El Hadji Omar Youm, a salué, mardi, la posture responsable et digne du onzième détachement sénégalais (DETSEN) de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilité au Mali (MUNISMA).

‘’Chers Diambars du DETSEN 11 déployés dans le secteur de Mopti et de Ogassagou, vous avez su tenir une posture responsable et digne, pour ainsi sauvegarder l’image des Nations-Unies d’une part, et celle des armées sénégalaises d’autres part, dans ce théâtre où l’hostilité des groupes armées a dépassé toutes les prévisions’’, a-t-il déclaré.

M. Youm intervenait lors de la cérémonie de dissolution du 11ème et dernier détachement sénégalais de la MUNISMA, en présence des plusieurs autorités militaires, au quartier Dial Diop. Ce 11ème DETSEN était sous le commandement du Colonel Matthieu Diogoye Sène.

‘’Vous avez fait preuve d’une résilience sans commune mesure, pendant les moments les plus difficiles. Vous avez su apporter la réponse opérationnelle qu’il fallait pour participer avec brio, à la réalisation du mandant de la MUNISMA’’, a-t-il notamment poursuivi.

Pour El Hadji Omar Youm, le théâtre Malien a marqué plus d’un, par sa complexité et le niveau de violence ayant prévalue pendant toutes ces années d’engagement sur la bannière de l’Union africaine et des Nations-Unies.

‘’L’hostilité dans laquelle ont fait face tous les détachements déployés dans ce théâtre, n’a jamais entamé le moral des troupes sénégalaises, fidèles à leur tradition de professionnalisme, de courage, d’abnégation et de don de soi’’, a indiqué le ministre.

Déployés successivement à Bamako, Gao, Kidal, Mopti (Mali), les différents détachements, ont fait, selon lui, preuve de résilience.

Il s’est félicité du fait qu’ils ont étalés leurs capacités d’adaptation et leurs aptitudes opérationnelles, pour mériter la confiance témoignée à leur encontre par les autorités, sous la responsabilité desquelles, ils ont été placés.

L’engagement au Mali, n’a jamais était ordinaire pour le Sénégal, dans la mesure où, il s’agit d’un pays frère, avec lequel on partage des pans d’une histoire commune, des valeurs culturelles et religieuses, a fait valoir le ministre des Forces armées.

laissez un commentaire