Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

ELECTION PRÉSIDENTIELLE DE FÉVRIER 2024 Abdoulaye Diouf Sarr appelle les cadres républicains à imposer le débat

La Convergence des cadres républicains a organisé, hier, une grande conférence portant sur : « Pétrole et Gaz au Sénégal, les enjeux d’une élection Présidentielle ». Une rencontre présidée par Abdoulaye Diouf Sarr, nouveau Directeur général de Fonsis. D’emblée, il a remercié le Président de la République pour la confiance portée sur sa personne en le nommant de cette structure. Il lui a en outre réitéré sa loyauté et son engagement.

Dans son discours, Abdoulaye Diouf Sarr a invité ses camarades de la mouvance présidentielle à mesurer tous les enjeux de ce nouvel écosystème pétrolier et gazier. Ainsi, il les appelle à descendre sur le terrain pour expliquer les réalisations du Président de la République. « En politique, c’est le terrain qui commande. Et le message qui est lancé aux cadres c’est de faire 20% de siège et 80% de terrain. Allons à la rencontre des sénégalais et imposons le débat parce que d’ici le 24 février, il faut qu’on fasse la différence avec le débat. Si on ne le fait pas, c’est le populisme qui va faire la différence et si le populisme fait la différence, c’est parce que les cadres ont capitulé et nous n’avons pas ce droit », a-t-il soutenu.

Pour sa part, l’ancien ministre Thierno Lô estime que les cadres de la mouvance présidentielle doivent quitter les groupes WhatsApp et faire face aux cadres de l’opposition. « Sortez des groupes WhatsApp pour aller sur le terrain. Vous avez un bilan. Il ne faut pas avoir peur d‘être insulté sur les réseaux sociaux. Il faut avoir le courage d’affronter l’adversaire. Le bilan de Macky Sall est bon. Il faut le défendre partout », plaide-t-il.

laissez un commentaire