Votre site d'informations générales !

En Algérie, la décision d’avancer l’élection présidentielle suscite surprise et perplexité

L’annonce est intervenue sans justification ni explication. Un bref communiqué publié jeudi 21 mars à l’issue d’une réunion présidée par le chef de l’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, en présence du premier ministre, des chefs des deux chambres du Parlement, du chef d’état-major de l’armée et du président de la Cour constitutionnelle, comme pour insister sur le caractère collectif de la décision. « Il a été décidé la tenue d’une élection présidentielle anticipée, dont la date est fixée au samedi 7 septembre 2024. Le corps électoral sera convoqué le 8 juin 2024 », indique le texte.

 

pub artp header

Le Monde

laissez un commentaire