Votre site d'informations générales !

INDIFFERENCE SUITE A L’INCENDIE MEURTRIERE DE DERKLE Barth laisse exploser sa colère contre l’État

Dans un message publié sur sa page Facebook, Barthélémy Dias, Maire de Dakar, a vivement critiqué le groupe Total pour son manque de responsabilité et a pointé du doigt l’inaction de l’État sénégalais en ce qui concerne les bonbonnes de gaz de la société. Cette déclaration fait suite à un tragique accident qui a coûté la vie à sept personnes et a laissé plusieurs autres grièvement brûlées dans la localité de Derklé, où une famille de onze personnes a été touchée. En tant que Maire de Dakar, il a décidé de prendre des mesures pour protéger la population de Dakar contre cette menace persistante. Il n’a pas mâché ses mots en critiquant le groupe Total pour son comportement irresponsable.

L’accident survenu à Derklé a été le résultat direct de l’utilisation de bonbonnes de gaz défectueuses de Total. Cet incident a coûté la vie à sept personnes et a laissé de nombreuses autres avec des blessures graves, mettant en lumière les conséquences désastreuses de l’irresponsabilité de la société. Après l’accident tragique, deux incidents similaires impliquant les bonbonnes de gaz de Total se sont produits, confirmant ainsi le problème récurrent lié à ces produits dangereux. La réaction du Maire de Dakar ne s’est pas fait attendre, et il a vivement dénoncé l’inaction de l’État sénégalais face à cette menace.
Une partie importante de la déclaration du Maire de Dakar est consacrée à l’inaction de l’État sénégalais.

Il critique ouvertement l’absence d’autorité de l’État pour retirer du marché les bonbonnes de gaz défectueuses de Total, malgré les dangers évidents qu’elles représentent pour la population. Cette inaction a incité la Mairie de Dakar à prendre des mesures décisives pour protéger la vie de ses citoyens. M/ Dias a clairement annoncé que la Mairie de Dakar prendrait toutes les mesures nécessaires pour contrer cette menace persistante. Il refuse de tolérer une situation où des vies sont mises en danger en raison du manque de responsabilité de Total et de l’inaction de l’État. Suite à la première réaction du Maire de Dakar, le groupe Total a finalement admis sa responsabilité et a procédé au rappel volontaire de ses produits défectueux.

laissez un commentaire