Votre site d'informations générales !

La fédération des Associations Féminines plaide pour la peine de mort

La Fédération des Associations Féminines  a exprimé son indignation et sa vive préoccupation face à la récurrence des violences dont récemment celle contre la journaliste Maimouna Ndour Faye. Ainsi, elle a plaidé à une criminalisation de ces violences au  Sénégal tout en appelant à la mobilisation afin de soutenir la patronne de 7 TV

Ainsi, sa  présidente Ndiouck Mbaye,  condamne fermement les actes barbares contre la directrice de la 7 TV.

Selon, elle l’agresseur qui s’en est pris à la présentatrice de l’Invité de MNF n’avait pas raison de faire cet acte se désole Mme Mbaye qui demande à la justice sénégalaise et le président Macky Sall d’œuvrer afin le coupable soit traqué et puni.

« On doit criminaliser la violence parce qu’elle est récurrente » a lancé Ndiouck Mbaye soulignant également la nécessité de faire des actions concrètes face à de telles agressions. Elle  invite dès lors, toutes les organisations féminines à une forte mobilisation.

« Je demande aux organisations de femmes de ne pas rester muettes. On doit organiser des forums pour soutenir Maimouna Ndour Faye. Il faut que nous, en tant qu’organisation de femmes, organisons une marche pacifique pour déplorer cet acte barbare » a-t-elle ajouté.

Pour elle, la réintroduction de la peine de mort serait une bonne chose et doit être considérée comme une mesure indispensable pour résoudre efficacement cette situation. La fédération des associations propose  des débats centrés sur le cas de Maimouna Ndour Faye à l’occasion de ce mois-ci dédié à la femme.

« Si tu tues une personne, on doit te tuer même, on doit tuer les personnes qui font les tentatives d’assassinats » a-t-elle déclaré.

laissez un commentaire