Votre site d'informations générales !

Le SADEF à la recherche de solutions urgentes pour sauver l’école

Afin de trouver des solutions urgentes sur la crise socio –politique qui affecte l’école sénégalaise, le  Syndicat Autonome pour le Développement de l’Education et de la Formation a initié à Kaolack une journée d’intégration avec tous les acteurs à Kaolack.

Selon, Abdoulaye Ndoye, le secrétaire départemental, qui s’exprimait sur les ondes de la Rfm ce dimanche, le niveau des élèves est très bas.

pub artp header

« Après avoir constaté que l’école est à la croisée des chemins, le Sadef a décidé de se réunir pour parler avec des comités intellectuels a affirmé M. Ndoye qui indique également qu’il est de leur mission parce qu’ils sont un syndicat pour le développement de l’éducation en toute autonomie.

Selon, lui, aujourd’hui, les parties prenantes ne peuvent  pas rester à constater des faits et des difficultés. « Il est un devoir pour nous d’apporter une journée de réflexion en vue d’apporter des remèdes par rapport à cette situation que vit l’école sénégalaise. Nous avons réuni toutes les sommités intellectuelles, poser le débat, maintenant c’est à l’issue de ce débat au juste  que nous saurons quels sont les voies et moyens à apporter pour sauver l’école sénégalaise a-t-il laissé entendre.

« C’est de notre devoir, de notre responsabilité parce que l’école c’est notre outil de travail. Nous sommes des syndicalistes et nous œuvrons en premier lieu pour les enseignants. Nos préoccupations s’inscrivent dans celles des enseignants, l’école est menacée, en tant qu’un syndicat responsable, nous devons nous arrêter. Il va s’en dire quand il y a perturbation, ça se répercute automatiquement sur les enseignements- apprentissages » a t- il conclu.

laissez un commentaire