Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

« LE SÉNÉGAL EST PLUS QUE JAMAIS ATTRACTIF  » ABDOU KARIM FOFANA AU SENCON 2024

Le Ministre du Commerce, de la Consommation et des PME, a procédé ce jeudi 08 février 2024 à l’ouverture officielle du Salon international de la construction, de la finition et de l’infrastructure, le SENCON. Y sont présents, plus de deux cents exposants, venus de 17 pays dont l’Inde, le Portugal, la France, l’Italie, l’Espagne, les Émirats Arabes Unis, la Turquie…. La tenue de la neuvième édition de ce rendez-vous annuel qui réunit les acteurs du bâtiment et des travaux publics du monde entier confirme en core une fois, le caractère attractif du Sénégal avec une dynamique économique et une stabilité qui rassure les investisseurs. L’édition de cette année se tient, comme à l’accoutumé, au centre des expositions du CICAD – Centre International de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio. L’événement ouest africain, considéré comme l’un des plus grands, dédiés aux ma tériaux de construction, aux ma chines et aux énergies renouvelables, offre plusieurs opportunités aux investisseurs étrangers selon le Ministre du Commerce, Abdou Karim Fo fana.  » Le SENCON montre l’at tractivité du marché sénégalais pour plus de 200 exposants lo caux et internationaux qui vien nent montrer leur savoir-faire et offrir aux acteurs de la construc tion, leurs produits et services ».  » Le Sénégal continue d’avoir de l’attractivité malgré tout ce qu’on peut dire dans les médias internationaux, la vie économique se poursuit et les visiteurs et participants à ce Salon n’ont pas changé leur programme … et cela nous le devons à la stabilité de notre pays  » a tenu à préciser le Ministre du Commerce par ailleurs Porte-parole du Gouvernement. En moins d’une décennie, le SENCON a évolué en élargissant ses secteurs, de la construction à la finition, le Salon intègre aujourd’hui la climatisation, l’énergie, l’automobile, témoignant ainsi de l’évolution technologique des entreprises sénégalaises. « Il y a des entreprises qui, pour leur première exposition, travail laient autour d’une seule activité, aujourd’hui elles ont évolué et travaille sur toute la chaîne de valeur » a-t-il souligné. Pour d’autres, elles sont passées d’un stand à un pavillon grâce à un cadre économique stable et une croissance dynamique au Séné gal. D’où l’intérêt, selon toujours le ministre, de maintenir la dynamique économique dans un contexte de dialogue et de pacification de l’espace public, prôné par les plus hautes autorités de l’État du Sénégal.



laissez un commentaire