Votre site d'informations générales !

LIBERATION DE PLUS 300 «DETENUS POLITIQUES» Lucie Sané minimise et exige plus

 La présidente du collectif familles des «détenus politiques» est restée sur sa faim après l’annonce de la décrispation de la scène politique avec seulement trois cents (300) prisonniers remis en liberté provisoire. D’après elle, le total des détenus « politiques » libérés est largement inférieur, comparu au nombre de détenus encore en prison. «On observe des vagues de libération de détenus politiques sur ordre du président Macky Sall. En vue d’apaiser le climat social qui, depuis 2021, est devenu très tendu à cause des querelles politiques, un peu plus de 300 parmi eux ont déjà recouvré la liberté. Mais cela ne représente même pas le quart de l’effectif qui reste en prison, parce qu’il y a plus de 1 500 jeunes qui ont été arrêtés de manière injuste», a indiqué Mme Lucie Sané sur la Rfm, hier. Poursuivant, elle exige que toutes les personnes arrêtées lors des manifestations soient élargies de prison. Tel doit être le principe, selon elle. «D’ailleurs, les détenus politiques ne devaient même pas exister au Sénégal. Nous ne devons pas en arriver à ce stade et si nous en sommes là aujourd’hui, toute la responsabilité incombe aux autorités étatiques.

Nous sollicitons vivement la libération des autres détenus ‘politiques’ », a encore tranché la présidente du collectif des familles des «détenus politiques».A noter que dans le cadre de la décrispation du climat politique, le ministre de la justice a, sur instruction du président Macky Sall, ordonné la libération des détenus dits « politiques ». C’est ainsi que depuis vendredi dernier plus de 300 personnes ont recouvré la liberté

laissez un commentaire