Votre site d'informations générales !

LOI D’ABROGATION CONVOQUANT LE CORPS ELECTORAL : Le Conseil constitutionnel casse le décret de Macky

 Le Conseil constitutionnel annule le décret d’abrogation de convocation du collège électoral et la loi sur le report de l’élection présidentielle du 25 Février 2024. Les juges estiment que l’article 31 de la constitution, adoptée sous le n°4/2024 par l’Assemblée nationale, en sa séance du 5 février 2024, est contraire à la Constitution. Les juges du Conseil constitutionnel ont dé libéré, ce jeudi, les requêtes introduites par les candidats et députés du groupe parlementaire Yewwi askanwi (Yaw) contre la loi reportant le scrutin présidentiel au 15 décembre prochain. Dans son délibéré, le «Conseil constitutionnel es time que les requêtes sont rece vables. Article 2 : La loi portant dérogation aux dispositions de l’article 31 de la constitution, adoptée sous le n°4/2024 par l’Assemblée nationale, en sa séance du 5 février 2024, est contraire à la Constitution. Article 3 – Le décret n° 2024-106 du 03 février 2024 portant abrogation du décret convoquant le corps électoral pour l’élection présidentielle du 25 février 2024 est annulé». Pendant cette séance du 15 février 2024, six (6) juges du Conseil constitutionnel – Mon sieur Mamadou Badio CAMARA, Président, Madame Aminata Ly NDIAYE, Vice président, Messieurs Mouhamadou DIAWARA, Youssoupha Diaw MBODJ, Madame Awa DIÈYE et Monsieur Cheikh Ahmed Tidiane COULIBALY – ont siégé avec l’assis tance de Maître Ousmane BA, Chef du greffe. Accusé de cor ruption par le Parti démocra tique sénégalais (Pds), Cheikh Ndiaye n’a pas assisté à la séance. Pour rappel, le magis trat a porté plainte contre la formation politique. 



laissez un commentaire