Votre site d'informations générales !

Maimouna Diéye remet des équipements d’une valeur de 50 millions de FCFA aux femmes

Le ministre de la famille et des Solidarités a procédé hier à la remise d’un important lot de matériel de transformation de produits halieutiques à deux cent(200) femmes du Gie Bok Ligguey Mbalene de Mbaling, dans la commune  de Mbour.

Une activité  qui entre dans le cadre du projet « PROMOVILLES »  qui capitalise aujourd’hui dans la commune de Mbour plusieurs réalisations à grand impact sur l’environnement et les conditions des populations dont les 17 kms de voirie assainie et éclairée répartis sur 12 tronçons qui desservent 17 quartiers dont Diamaguene 1 et 2, Hélène Tabet, Djouti Joal, Sanna Daffé, Thiocé Est, Cimetière liberté, le poste de santé avec maternité au quartier Oncad/ Espagne le Plan de Mobilité Urbaine Soutenable de l’agglomération de Mbour (PMUS) entre autres

Selon Maimouna Dièye « ces équipements d’une valeur globale de 50 millions de FCFA, financés par l’Etat du Sénégal et son partenaire la Banque Africaine de Développement (BAD), comprennent entre autres des fours pour fumage de poisson, des claies de séchage, des congélateurs, des tables, des fûts, du mobilier de bureau, des ustensiles, des chaises, des tenues, etc et  devront faciliter le travail à ces braves femmes, courageuses, engagées et renforcer leur rendement et leur productivité en vue de les rendre plus autonomes » a-t-elle indiqué

Dièye se dit également être optimiste de l’usage qui sera fait de ces équipements et de l’impact qu’il aura sur le rendement de même sur la qualité des produits finaux.

« Chères bénéficiaires, vous nous avez été proposées par les autorités locales pour votre dynamisme et votre engagement. Aussi nous voudrions vous encourager, chères mères, chères sœurs, à persévérer dans cette dynamique de développement local et vous réitère notre disponibilité à vous accompagner dans le cadre d’activités plus vastes et plus structurantes à travers les différents mécanismes du Ministère de la famille et des Solidarités » a-t-elle laissé entendre

Pour sa part, le maire de la commune de Mbour Cheikh Issa Sall a indiqué que « le PROMOVILLES célèbre encore une fois la bravoure et l’abnégation de toute une communauté de femmes car selon lui, il s’agit très souvent de mères responsables principales de familles qui se battent pour gagner leur pain, à la sueur de leur front et les outiller reviendraient à semer au sein de la base les graines du progrès social et économique de manière durable a-t-il détaillé.

Il ajoute que « si la pêche en haute mer est dévolue aux hommes, les activités de transformation et de commercialisation des produits sont occupées principalement par ces femmes qui constituent, sans nul doute, le chaînon le plus vulnérable.  Ces femmes sont établies au quai de pêche ; elles sont dans les différents marchés de la ville ; elles ont des tables dans les rues et même dans les cours des maisons ; elles sont sur le site de Mballing et  ne demandent qu’assez de matière première, du matériel de transformation et de conservation et la sécurisation des circuits de commercialisation » a lancé le premier magistrat de la ville remerciant encore le ministre de la  famille et des solidarités pour son appui considérable

                                                               

laissez un commentaire