Votre site d'informations générales !

MANQUE DE SEMENCES A TROIS MOIS DE LA CAMPAGNE HORTICOLE L’Ipos affiche ses inquiétudes

Après la démission de Aly Ngouille Ndiaye de son poste de ministre de l’agriculture et de l’équipement rurale, l’interprofession oignon au Sénégal (Ipos) se dit inquiète à trois mois du démarrage de la campagne horticole. Alertant sur le manque de semences d’oignons et de pommes de terre. Mais également sur la cherté ou même la rareté desdits produits à la fin de la campagne. «Quand on a entendu que le ministre de l’Agriculture (Ali Ngouille Ndiaye) a démissionné, on était tous inquiets. On est à trois mois de la campagne horticole, et beaucoup de choses manquent. Il (Aly Ngouille Ndiaye) était sur des procédures. Aujourd’hui, il y a un manque de semences d’oignons, de pommes de terre. Le matériel agricole n’est pas mis à la disposition des producteurs», a indiqué Aly Ndiaye. Le chargé de la communication de l’Ipos plaide, en outre, la nomination d’un ministre dans les plus brefs délais. Ce qui permettra de pallier certains désagréments comme la pénurie et la spéculation sur l’oignon fin août dernier. «On risque de connaître la même situation. Il nous faut un ministre de l’Agriculture disponible», prévient-il, ajoutant qu’«il ne faut pas nommer pour nommer». Parmi les critères de sélection, il insiste sur «quelqu’un qui connaît le secteur dans son ensemble»

 

laissez un commentaire