Votre site d'informations générales !

Mondiaux d’athlétisme en salle : l’Afrique a récolté 8 médailles

L’Afrique est rentrée des Championnats du Monde en Salle avec une moisson de trois médailles d’Or, deux d’argent, et trois de Bronze. L’Ethiopienne Tsige Duguma, le Burkinibé Hugues Fabrice ZANGO et la Béninoise Noélie YARIGO ont été les grands acteurs de ce triomphe.

L’Ethiopie, (2 médailles d’or, une médaille d’argent, une médaille de bronze), le Burkina Faso (une médaille d’or), l’Algérie (une médaille d’argent), le Bénin (une médaille de Bronze) et le Kenya (une médaille de Bronze) ont permis au continent africain d’être couronné lors de la 19ème édition des championnats du monde en salle.

Lors de ces mondiaux, le 800m féminin a révélé une nouvelle star, l’Ethiopienne Tsige Duguma qui est devenue la première championne du monde féminine en salle de l’Éthiopie dans cette discipline et la première médaillée d’or de son pays à Glasgow.

Le triple-sauteur Hugues Fabrice ZANGO a encore frappé fort en offrant au Burkina Faso la médaille d’Or, après son sacre aux Mondiaux d’Eugene en plein air. L’athlète Burkinabè a décroché cette médaille samedi soir avec un saut de 17,53m. C’est son troisième succès depuis le début de l’année 2024, après le meeting de l’Eure et celui de Liévin, en France.

De son côté, la Béninoise Noélie YARIGO a fait entrer son pays dans l’histoire en décrochant la médaille de Bronze au 800m. À 38 ans, après de nombreuses années d’attente, Noélie Yarigo, seule représentante du Bénin dans cette 19ème édition des championnats du monde en salle, goûte enfin à l’ivresse d’un podium international.

Ces trois athlètes ont surtout permis à l’Afrique de figurer au Tableau des médailles dont le haut est dominé par les Etats-Unis (6 médailles d’Or), la Belgique (3 médailles d’Or) et la Nouvelle Zélande (2 médailles d’Or).

Les championnats du monde en salle 2024 se sont déroulés à Glasgow (Ecosse) du 1er au 3 mars dernier.

laissez un commentaire