Votre site d'informations générales !

AMNISTIE : Seydi Gassama de l’Amnesty International section Sénégal foule du pied le projet

Lors de l’ouverture du Dialogue national ce lundi, le président Macky Sall a annoncé l’adoption de la loi d’amnistie dès ce mercredi au conseil des ministres, un projet qui va couvrir les faits politiques survenu dans le pays entre 2021 et2024. Le but est de pacifier l’espace politique. Un projet qui préoccupe le directeur exécutif de la section Amnesty International Sénégal Seydi Gasama.

Annoncée pendant le dialogue, le président Macky Sall veut saisir, l’assemblée nationale sur la loi d’amnistie après son adoption au conseil des ministres ce mercredi. Un projet qui a fait réagir Seydi Gassama, qui est contre cette loi d’amnistie. « Nous sommes très occupés, par cette annonce du président Macky Sall sur ce projet d’amnistie portant sur les faits survenues entre 2021 et 2023. Ce qui signifie clairement que ces faits sont liés aux violences politiques qui se sont déroulés pendant cette période. Des violences qui ont entrainé la mort de plus 60 jeunes sénégalais abattues lors des manifestations par des personnes qu’on peut présumer être  des membres des forces de défense et de sécurité ou bien des nervis dont la présence a été virale par des reportages de télévision internationaux » renseigne-t-il.

Selon lui, ces faits visent clairement à amnistier les auteurs de ces exactions pour opérés ces répressions brutales qui ont coûté la mort de ces jeunes, une première fois dans l’histoire du pays.

Ainsi, l’Amnesty International section Sénégal s’oppose à toute loi qui
garantirait l’impunité à l’auteur de ces actes, de ces meurtres, d’homicides, de tortures et de mauvais traitement. De ce fait, le directeur a appelé les députés à ne pas voter cette loi, et au cas contraire si le vote a eu lieu, ils saisiront tous les voix de recours pendant le régime du président Macky Sall qui prend fin le 02 avril et avec le prochain régime pour annuler cette loi.

laissez un commentaire