Votre site d'informations générales !

POUR TROUBLE A L’ORDRE PUBLIC Le préfet interdit un «ndeup» Yoff

La cérémonie traditionnelle de Ndeup, qui devait être organisée demain à Yoff, n’aura pas lieu. Elle a été purement et simplement interdite par le sous-préfet Madièye Ndiaye. Le «Ndeup» est une cérémonie rituelle, une sorte de séance d’exorcisme, destinée à purifier l’âme et l’esprit de l’individu, pour le protéger des esprits maléfiques ou djinns. C’est une thérapie de groupe visant à guérir les personnes souffrant de troubles mentaux ou d’état dépressif. D’ailleurs, au cours de cette cérémonie traditionnelle très connue chez les Lébous, on voit des prêtresses spécialisées, appelées Ndëpkat. La séance se déroule sur une place publique où se retrouvent, sous le roulement des tams-tams,  parents et amis du malade ainsi que de simples spectateurs dans une très grande frénésie. L’autoritée lui, parle de  «Risque de troubles à l’ordre public».

Sur le document on pouvait lire: «Est interdite, la demande d’autorisation d’organiser une cérémonie traditionnelle de Ndeup le dimanche 08 octobre 2023 de 20 h à 00 heures à Yoff Dagoudane formulée par Monsieur Mamadou Aissa Ndiaye pour le motif suivant», peut-on lire sur l’arrêté préfectoral signé ce samedi 7 octobre 2023.

Pour les autorités, des informations selon lesquelles la tension pourrait monter dans les environs. Selon des sources, il y aurait un individu qui «qualifié d’homosexuel» habitant aux Parcelles Assainies qui dit être envahi par des esprits maléfiques. Celui que la population de Yoff ne semble pas aimer voire évoluer sur «son territoire», décide de s’offrir le rituel. L’accusé en question, qui s’adonne, selon notre source à des cérémonies folkloriques, ne serait pas malade. D’ailleurs, apprend-on, les prêtresses spécialisées ont refusé de lui offrir leurs services.
Face à cette situation tendue et pour étouffer les risques d’affrontements le préfet d’arrondissement des Almadies a signé un arrêté interdisant la tenue de la cérémonie de ce traditionnel «Ndeup» à Yoff.

laissez un commentaire