Votre site d'informations générales !

RELATIONS BILATERALES ENTRE LE SENEGAL ET LE MAROC : Abdou Souleye Diop retrace l’histoire d’une coopération sous-tendue par l’amitié

« Sénégal à portée de mains : Le Lion sort de sa tanière ». Tel est l’intitulé du livre publié par Abdou Souleye Diop, en collaboration avec la maison d’édition Harmattan Sénégal. Fruit d’une profonde réflexion qui a permis à l’auteur de retracer la longue et fructueuse histoire des relations diplomatique et économique sous-tendues par l’amitié entre le Maroc et le Sénégal. Selon M. Diop, les liens entre les deux pays ont évolué positivement, notamment dans le domaine économique. Il en veut pour preuve les échanges effectués dans le cadre de la coopération pour le secteur de l’agriculture. Cadre qui permet au Maroc d’exporter désormais une grande quantité de fruits et légumes vers le Sénégal, grâce à la route Tanger-Dakar, qui est devenue un levier de commerce essentiel. Mieux, a ajouté M. Diop lors de la cérémonie de présentation et de dédicace de son livre, lors de la crise de l’oignon qui a récemment connu une hausse vertigineuse des prix au Sénégal, le Maroc a ouvert ses frontières pour permettre l’importation du produit en contribuant ainsi à augmenter l’offre et à maitriser l’inflation sur le marché sénégalais.

Sur le plan industriel également, Monsieur Diop a souligné que de nombreuses usines marocaines s’installent au Sénégal. Citant l’exemple de Saint-Giardin, il a indiqué qu’au moins quatre usines sont en cours d’implantation. Abdou Souleye Diop a aussi rappelé que le Maroc est le premier investisseur africain en Afrique de l’Ouest, ce qui génère des emplois et de la richesse dans la région.

Une deuxième phase de coopération visant à renforcer la transformation industrielle au Sénégal en l’alignant sur les chaînes de valeur marocaines est lancée. Il a donné l’exemple de l’industrie textile où le Sénégal pourrait développer la filature grâce à sa production de coton. Le secteur de l’automobile est un autre exemple où le Maroc exporte de plus en plus de véhicules et où le Sénégal pourrait fournir des minerais nécessaires. En somme, les relations entre le Sénégal et le Maroc se développent de manière évolutive, tant sur le plan économique que sur le plan de la coopération structurelle. Il faut dire que la présentation et la dédicace du livre de Abdou Souleye Diop ont mis en lumière l’importance de cette relation séculaire pour le développement des deux pays et de la région dans son ensemble.

laissez un commentaire