Votre site d'informations générales !

REUNION DU GRAND CHALLENGES A DAKAR : Bill Gates encense le Sénégal

Du 9 au 11 octobre, Dakar accueille un événement inédit : la réunion annuelle 2023 Grand Challenges, organisée sous la co-présidence de Macky Sall, chef de l’Etat du Sénégal, et de Bill Gates, fondateur de la fondation Bill & Melinda Gates. Cette réunion se tient pour la première fois en Afrique de l’Ouest. Bill Gates évoque ici, les raisons du choix sur le Sénégal pour un cet événement.

 

Suite à une interpellation sur le choix du Sénégal pour tenir la rencontre du Grand Challengs, Bill Gates a déclaré ce qui suit : « Je suis très heureux d’être au Sénégal pour la toute première réunion annuelle de Grand Challenges en Afrique de l’Ouest. L’innovation est une priorité absolue au Sénégal – le pays regorge d’idées inspirantes susceptibles d’améliorer et de sauver des vies. Vous avez réalisé des progrès remarquables en matière de réduction de la mortalité infantile et d’amélioration de la nutrition ». Magnifiant les avancées enregistrées par le Sénégal dans le secteur de la santé, le milliardaire américain a dit : « Le monde entier peut bénéficier et apprendre de votre travail pour améliorer la santé mondiale. Le Sénégal s’est également engagé à renforcer son écosystème de recherche et de développement et à promouvoir la science et l’innovation dans toute l’Afrique. J’ai hâte d’entendre les scientifiques et les experts du pays et de toute l’Afrique qui travaillent à relever les défis pressants au niveau mondiale tels que le paludisme, l’adaptation au changement climatique et la mortalité infantile ».

Revenant sur les activités de sa fondation, il a indiqué que : « le travail de notre fondation avec le Sénégal sur les Grand Challenges est l’un des nombreux aspects d’un partenariat à long terme et à fort impact. L’année prochaine, notre fondation prévoit d’ouvrir un bureau à Dakar pour continuer de travailler avec le Sénégal sur les priorités en matière de santé mondiale et de développement qui peuvent transformer des vies dans la région et au-delà. Au fil des ans, le gouvernement sénégalais a été un partenaire dans plusieurs domaines clés, notamment l’extension des services d’assainissement, l’augmentation de la disponibilité des contraceptifs injectables et la promotion de l’égalité des sexes. Lors de ce voyage, je me rendrai à l’Institut Pasteur de Dakar (IPD) pour découvrir les derniers travaux de ses scientifiques. Depuis plus de dix ans, notre fondation s’est associée à l’IPD pour mettre l’accent sur la recherche, le renforcement de capacité du personnel, la surveillance des maladies et les programmes de bio-production. Nous travaillons actuellement avec IPD pour développer de nouveaux vaccins contre la shigellose, une maladie diarrhéique mortelle qui tue des centaines de milliers d’enfants chaque année. IPD aide plus de 20 pays africains à détecter et à gérer les épidémies et accroît considérablement la disponibilité des tests de diagnostic pour le COVID, des tests pour d’autres maladies majeures étant en cours d’élaboration. Grâce à des partenaires tels que ceux présents ici au Sénégal, le pipeline d’innovations en santé mondiale est plus solide que jamais. Je me réjouis de l’impact potentiel de ces innovations sur la santé dans les années à venir.»

laissez un commentaire