Votre site d'informations générales !

ELECTION PRESIDENTIELLE 2024 : Aly Ngouille veut être le candidat de la réconciliation du Sénégal

L’ex-ministre de l’Agriculture, de l’Équipement rural et de la Souveraineté alimentaire, Aly Ngouille Ndiaye, a fait une déclaration de candidature à l’élection présidentielle du 25 février prochain, samedi, à Dakar, en exprimant le souhait d’‘’être le président d’un Sénégal réconcilié’’ avec lui-même. ‘’J’ai décidé, s’il plait au Tout-Puissant, avec humilité et détermination, d’être candidat à l’élection présidentielle du 25 février 2024’’, a déclaré M. Ndiaye devant de nombreux militants et sympathisants.

Le dissident du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République, et de Benno Bokk Yaakaar (BBY), la coalition de partis politiques de la majorité présidentielle, reconnaît qu’‘’il y a, dans notre pays, beaucoup de souffrances, d’injustices et de divisions’’. ‘’En ces temps graves et porteurs d’inquiétudes multiformes, je veux être le président d’un Sénégal réconcilié’’ avec lui-même, a-t-il ajouté. Compagnon du président de la République, Macky Sall, depuis l’accession de ce dernier au pouvoir en 2012, Aly Ngouille Ndiaye a exercé d’importantes fonctions ministérielles à ses côtés. Il a dirigé le ministère de l’Intérieur avant d’être nommé à la tête de celui de l’Agriculture, de l’Équipement rural et de la Sécurité alimentaire, le 17 septembre 2022.

Pour l’indépendance de la justice

‘’Les fonctions que j’ai successivement exercées m’ont permis très tôt d’identifier et de cibler les priorités des Sénégalais, à la tête desquelles se trouve le besoin de sécurité à toutes les échelles de leur vie’’, a souligné M. Ndiaye. Il a été investi candidat par une coalition, ‘’Aly Ngouille 2024’’. Le maire de Linguère (nord), âgé de 59 ans, dit placer sa candidature ‘’au-dessus des partis politiques et des clivages de toute nature’’. L’emploi, l’autosuffisance alimentaire et la réforme des institutions judiciaires font partie de ses priorités, a-t-il dit. Aly Ngouille Ndiaye a fait aussi la promesse de ‘’renforcer l’indépendance de la justice et d’établir une réelle séparation des pouvoirs’’, notamment ‘’entre l’exécutif et le judiciaire’’.

Sa déclaration de candidature a eu lieu en présence de représentants de l’ancien Premier ministre et candidat déclaré à l’élection présidentielle Mahammed Dionne. M. Ndiaye a démissionné du gouvernement lorsque Macky Sall, président de Benno Bokk Yaakaar, a choisi Amadou Ba, le Premier ministre, comme candidat de ladite coalition. L’ancien ministre, ingénieur en génie civil diplômé de l’École polytechnique de Thiès (ouest), expert financier et ancien directeur du crédit à la Banque de l’habitat du Sénégal, était candidat à la candidature de BBY.

laissez un commentaire