Votre site d'informations générales !

« Remigration », manifestations : le scandale de trop pour l’AfD ?

D’importantes manifestations se sont multipliées en Allemagne durant le week-end contre le mouvement d’extrême droite Alternative für Deutschland (AfD). Elles font suite à des révélations sur un complot qui comptait des membres de groupuscules néonazis, évoquant un vaste projet de "remigration".

Bien plus nombreux que prévu. Depuis vendredi 19 janvier, les manifestations s’enchaînent en Allemagne contre le parti d’extrême droite Alternative für Deutschland (AfD). Et à chaque fois, l’ampleur de la mobilisation a dépassé les attentes, soulignent les médias de l’autre côté du Rhin.

Ainsi, à Munich, jusqu’à 250 000 personnes ont défilé, dimanche 21 janvier, dans les rues de la capitale régionale de Bavière… alors que les organisateurs avaient anticipé dix fois moins de manifestants, affirme la Süddeutsche Zeitung, le principal quotidien du sud de l’Allemagne. Idem à Hambourg, ville portuaire du nord du pays, qui a vu les premières manifestations d’ampleur anti-AfD se dérouler vendredi.

Révélations sur un complot d’extrême droite

Ce sont ainsi environ un million de personnes qui ont battu le pavé durant le week-end aux cris de “Ne laissez pas l’histoire se répéter” ou “l’AfD est un cauchemar pour l’Allemagne”, d’après l’association “Friday for Future” qui fait partie des organisateurs de ces rassemblements.

Cette soudaine poussée contestataire a pu surprendre dans un pays où l’AfD s’est solidement installé en deuxième place des partis les plus populaires derrières les conservateurs de la CDU.

La mobilisation populaire s’explique en grande partie par les révélations du médias Correctiv sur l’AfD, qui n’en finissent pas de faire des vagues en Allemagne depuis le 10 janvier. Ce consortium de journalistes d’investigation a mis au jour une réunion secrète, qui s’est tenue en novembre 2023 entre des membres de groupuscules d’extrême droite et néonazis avec plusieurs cadres de l’Alternative für Deutschland.

laissez un commentaire