Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

Avec Steadfast Defender 2024, l’Otan imagine le scénario du pire avec la Russie

L'Otan lance, à partir de cette semaine et pendant plusieurs mois, le plus vaste exercice militaire organisé depuis la fin de la Guerre froide. Des manœuvres de grande ampleur destinées à préparer l'Alliance à un conflit de haute intensité et à dissuader le Kremlin, en plein conflit avec l'Ukraine, de se frotter à son flanc oriental.

Quatre-vingt-dix mille soldats mobilisés, dont des renforts américains venus d’Amérique du Nord, 50 navires de guerre, 80 avions et plus de 1 100 véhicules de combat, dont 133 chars déployés pendant plusieurs mois : l’Otan a vu les choses en grand pour son Steadfast Defender 2024, le plus important exercice militaire organisé par l’Alliance atlantique depuis des décennies.

À titre de comparaison, la dernière édition de l’exercice, organisée en 2021, n’avait mobilisé que 9 000 soldats. Dans un passé récent, seule l’opération « Trident Juncture », en 2018, aurait pu prétendre atteindre une échelle de grandeur comparable avec ses 50 000 participants.

« Ce sera une démonstration claire de notre unité, de notre force et de notre détermination à nous protéger les uns les autres », a fait valoir le 18 janvier le commandant suprême des forces alliées en Europe (Saceur), le général américain Christopher Cavoli, au cours d’une conférence de presse à Bruxelles, où se trouve le QG de l’Alliance.

laissez un commentaire