Votre site d'informations générales !

Election Présidentielle 2024 : A Jour J-4 et une partie des sénégalais n’ont toujours pas de choix parmi les 19 candidats

A quelques jours du scrutin présidentiel,  bon nombre de sénégalais n’ont pas encore fait leur choix parmi les dix neufs candidats à l’élection présidentielle du 24 mars 2024 prochain. Ces derniers ont avancé différentes raisons pour justifier leur position.

Les sénégalais sont invités à aller aux urnes le dimanche 24 mars 2024 pour désigner le successeur de Macky Sall à la tête du pays.

Dix neufs candidats sont en compétition. Ils présentent actuellement leur programme et leur feuille de route une fois élu. Mais malgré la diversité de leur programme, il y a parmi les dix-huit millions,  sept cent quatre-vingt-un mille huit cent dix (18 781 810) sénégalais qui n’ont toujours pas de candidats.

Quelques raisons sont évoquées quand à ce choix, pour certains ils ne sont pas convaincus par le discours des candidats. D’autres soutiennent que la politique a juste perdu sa valeur au Sénégal.

C’est le cas de Souleymane Lindor, trouvé à la  porte de sa maison en train de converser avec ses amis. L’homme à la cinquantaine d’année pense que la politique au Sénégal a justement perdu ses pieds il y a fort longtemps.

« Vraiment, je pense que le Sénégal et la politique, c’est de l’histoire ancienne. De nos jours, les politiciens ont gâché la façon dont les Senghor, Abdou Diouf, Mamadou Dia et consorts faisaient la politique. C’est des discours de règlement de compte pour certains et d’autres ne maitrisent même pas l’art de faire la campagne » a-t-il soutenu.

Selon lui, il n’y a pas de bons profils parmi les candidats en lice pour l’élection présidentielle.

« Parmi ces candidats, aucun n’a le bon profil pour diriger ce pays. C’est un constat que j’ai fait et j’ai bien écouté leurs discours » a expliqué Souleymane Lindor.

Vieux Diouf est un conducteur de Taxi, il était pour un second report des élections parce que tout simplement il n’a pas vu le futur président de la République du Sénégal dans la liste des dix neufs candidats estime-t-il.

« Tous ces candidats ne sont pas prêts du tout à diriger ce pays. Les sénégalais se sont précipités pour tourner la page de Macky Sall. Je suis pour mais il faut désigner le bon profil mais malheureusement je ne l’ai pas vu parmi les dix neufs candidats franchement » a-t-il indiqué.

Au jour du scrutin peut-on attendre à un taux faible des électeurs ? C’est une question qui mérite d’être posée vu la position de certains compatriotes.

Aly Mané vient de souffler ses dix-huit années. Donc il a l’âge maximal pour voter mais se dit ne pas être prêt pour désigner le futur locataire du palais présidentiel. « Au moment où je parle là. Je n’ai pas encore de choix parmi les dix neufs candidats. Pour mois, ces politiciens ne méritent pas ma carte parce qu’ils sont là juste pour leurs intérêts » a-t-il souligné.

                                                                                 

laissez un commentaire