Votre site d'informations générales !

PRÉSIDENTIELLE 2024:   L’association des personnes handicapées réclame de meilleures conditions de vote

A cinq jours de l’élection présidentielle, La fédération sénégalaise des associations des personnes handicapés exigent à l’État du Sénégal de les mettre dans des meilleures conditions pour ce vote, avec l’assistance des forces de sécurité et aussi ils demandent aux candidats de rendre accessibles leurs programmes pour les malentendants. « Jusqu’ici, il n’y a eu que quelques candidats qui ont intégré dans leurs programmes l’inclusion du handicap. Et ce qui se passe avec le temps d’antenne des candidats, avec les meetings, les personnes handicapés auditives n’ont pas accès a l’information, faute d’interprète en langue des signes. », fustige le président de la fédération Moussa Tiaré.

pub artp header

Ainsi, par rapport aux acteurs politiques, il est important de relever que la fédération sénégalaise d’associations de personnes handicapées a réalisé un plaidoyer probant qui a abouti à la modification des articles 69 et 80 du code électoral permettant ainsi, aux personnes handicapées de voter hors de leur bureau originel mais également d’être dispensées de faire la queue.  D’après le président Moussa Thiaré, « lors du vote, les personnes handicapées doivent bénéficier d’une assistance des forces de l’ordre ou toutes autres personnes de leurs choix. Et par rapport au prochain président ou à la prochaine présidente de la république, il est nécessaire de veiller à l’application intégrale de la loi d’orientation sociale ». Il a rappelé l’importance de l’application des mesures visant à promouvoir l’égalité des chances pour les personnes handicapées, notamment à travers des cartes spéciales pour les transports et l’éducation, la création d’une haute autorité pour coordonner les politiques publiques inclusives en matière de handicap, la mise en place d’un fonds d’appui pour l’autonomisation économique des personnes handicapées, et l’application de la loi garantissant l’accès à l’emploi des jeunes handicapés.  Pour conclure, Moussa Thiaré lance un appel à l’ensemble des acteurs politiques à veiller à une paix durable pour que le scrutin puisse se tenir dans les meilleures conditions possibles.

laissez un commentaire