Votre site d'informations générales !

En Gambie, le Parlement examine un texte légalisant à nouveau l’excision

L’Assemblée nationale de Gambie a commencé, lundi 4 mars, l’examen d’un texte de loi levant l’interdiction des mutilations génitales féminines, en vigueur depuis 2015.

Le parlementaire Almameh Gibba a introduit la proposition de loi en première lecture. L’examen a été renvoyé à une seconde lecture prévue le 18 mars. Les perspectives d’adoption et d’application sont incertaines.

L’éventualité d’un retour à la légalisation des mutilations génitales féminines (MGF) divise l’opinion gambienne depuis des mois. Quelques dizaines de femmes et d’hommes ont manifesté à l’extérieur et à l’intérieur du Parlement pour la levée de l’interdiction. Ils ont fait valoir l’argument communément brandi selon lequel ce qu’ils nomment « circoncision féminine » est une tradition profondément enracinée et que l’interdire enfreint leur droit à pratiquer leurs coutumes.

 

Le Monde

laissez un commentaire