Votre site d'informations générales !

Les prisonniers de Koutal en grève de la faim

Depuis lundi 24 avril au soir, les prisonniers de Gossas sont en grève de la faim. Ils sont restés 15 jours sans pouvoir se doucher à cause de l’absence d’eau dans plusieurs chambres, rapporte le secrétariat exécutif national (Sen) du FRAPP. Selon Guy Marius Sagna et Cie, les prisonniers de l’établissement pénitentiaire de Koutal observent également la diète, depuis ce lundi.

D’après la même source, les grévistes de la faim exigent de meilleures conditions de détention à travers une meilleure qualité des repas servis, dénoncent les lenteurs judiciaires avec un nombre de dé tenus «appelants» important qui attendent d’être jugés en appel (des détenus en attente de jugement depuis plus de 5 ans), l’absence de réduction de peine et celle de la libération conditionnelle dont la dernière en date remonte à 2018.

Les détenus sont aussi en grève de la faim pour dénoncer le problème des quotas de la grâce présidentielle (depuis plus de 8 ans, il n’y a qu’un seul détenu libéré sur une population carcérale de plus de 400 détenus à Koutal), l’absence de remise de peine et le départ du greffier en chef Jean Boure Diouf «qui menace les détenus, fait ce qu’il veut dans l’établissement pénitentiaire et refuse de diligenter leurs documents administratifs».

laissez un commentaire