Votre site d'informations générales !

Ziguinchor : Les jeunes du quartier Alwar interpellent le maire Ousmane Sonko sur un problème foncier

 Un site de 800 m2 (huit cent mètre carrés) à Ziguinchor qui devait abriter une infrastructure préscolaire a été cédé à un entrepreneur qui envisage de construire un magasin de stockage d’acajou suscitant une grande polémique au quartier Alwar. Ainsi les riverains très remontés s’opposent vivement à la cession du site et invite la mairie dirigée par Ousmane Sonko a tiré l’affaire au clair et cela dans les meilleurs délais.

D’ailleurs le dossier est déjà sur la table du procureur du tribunal de grande instance de Ziguinchor.

Selon, Salif Sadio qui est leur porte-parole et apportant des précisions, le site a été affecté pour la construction d’une case des tous petits mais a été par la suite vendu à Lamarana Diallo, le nouvel acquéreur qui s’est présenté avec des papiers.

Ainsi, la question qui se pose est comment une surface destinée à une utilité publique est vendue pour la construction d’un magasin de noix d’acajou ?

Une situation qui pousse les habitants du quartier Alwar qui estiment avoir perdu toute maitrise sur la conduite de ce dossier foncier qui a transité d’une affectation municipale régulière à une propriété privée à se lever pour dire niet à la construction de ce magasin.

Ces derniers ont confié avoir entrepris des démarches auprès de l’équipe municipale pour en savoir d’avantage mais sans succès.

« On a rencontré les proches collaborateurs d’Ousmane Sonko en l’occurrence Abdou Mané qui est son directeur de cabinet. Mais jusqu’à présent rien ne bouge et on a été convoqué récemment. On a décidé d’aller répondre à la convocation » a souligné Salif Sadio.

Les jeunes d’Alwar invitent donc le maire Ousmane Sonko à suspendre le processus d’affectation du site à l’industrielle Lamarana Diallo et à tirer cette affaire au clair.

« On a vu un papier délivré par la mairie de Ziguinchor à Lamarana Diallo et c’est pourquoi ce dernier est passé pour nous faire des menaces comme quoi si le quartier l’empêche de construire son magasin. Il va nous traduire en justice » a-t-il déclaré.

laissez un commentaire